DélégationAriège-Garonne

Les Jeudis à croquer

Les 18 fugitives

jeudi 15 mars 2018

Jeudi 15 mars à l’Ostalada (Toulouse), projection du film « les 18 fugitives », dans le cadre des Jeudis à croquer, suivi d’un débat sur le dialogue entre communautés qui s’ignorent.

publié en mars 2018

Jeudi 15 mars se déroulera une nouvelle projection dans le cadre des Jeudis à croquer. Cela se passe, comme toujours, à l’Ostalada, centre d’accueil de jour du Secours Catholique, 22 place Arnaud Bernard, à Toulouse.

Nous vous présentons un film documentaire d’Amer Shomali et Paul Cowan : « Les 18 fugitives ».

Une histoire singulière de désobéissance civile, au moment de la première intifada. Les habitants de Beit Sahour achètent 18 vaches dans un kibboutz pour développer la vente locale de lait, alors qu’ils ignorent tout de ce type d’élevage. Le succès de la coopérative finit par attirer l’attention de l’armée israélienne, qui l’accuse d’attenter à la sécurité nationale. S’en suit un jeu du chat et de la souris, raconté par ces 18 héroïnes. Ce film retrace avec humour, intelligence et sincérité, une histoire nous permettant de mieux appréhender la réalité vécue dans les territoires occupés. Notre regard sur un conflit aux racines profondes se trouve éclairé par les visages de tous les protagonistes, qui ne cherchent qu’à vivre en paix, les uns avec les autres, dans le respect de leurs droits.

L’occasion de parler des initiatives du Secours Catholique pour soutenir et accompagner les initiatives non violentes des sociétés civiles israélienne et palestinienne, visant à construire une culture de la paix. Notre Délégation et sa voisine du Tarn-Aveyron engagent en particulier un partenariat avec une Association d’Israël-Palestine travaillant au dialogue entre des communautés qui s’ignorent le plus souvent.

Martine Audras, Présidente de l’association les ami-e-s de Jalboun-Palestine, animera le débat de ce Jeudi à croquer, et nous parlera de son action dans un village palestinien.

Imprimer cette page

Portfolio